La Fédération Eben évalue le moral des entreprises du bureau et du numérique

Image: Markus Spiske – Unsplash

Au cours du mois de janvier 2021, la Fédération Eben a mené une nouvelle enquête auprès de ses adhérents au sujet de leurs perspectives pour cette nouvelle année. Parmi les 126 entreprises du bureau et du numérique qui ont répondu, plus de la moitié constate une dégradation de leur situation en novembre et décembre 2020 (plus de 60% pour les adhérents de la branche fournitures de bureau et papeterie). Les sondés évoquent une baisse de chiffre d’affaires pour 55%. Ils sont toutefois 66% à avoir conservé leurs effectifs et 11% à avoir recruté en cette fin d’année. Devant l’actualité, la moitié des dirigeants se sentent résignés, 27% optimistes et 23% pessimistes.

Qu’attendre en 2021 ?
Pour les mois à venir, 46% attendent une nouvelle dégradation du marché, 45% pensent que la situation sera identique et seuls 9% espèrent une éclaircie. Si 46% prévoient une baisse de chiffres d’affaires, 6 chefs d’entreprise sur 10 souhaitent conserver la masse salariale. 86% des personnes interrogées craignent de ne pas pouvoir rembourser les reports de charges, et 80% doutent de leur capacité à rembourser leur PGE. Au final, 30% se disent optimistes pour les prochains mois, 28% pessimistes et 42% optent pour la résignation.

Une transition numérique accélérée ?
Pour 19% des chefs d’entreprise, la crise sanitaire a accéléré la transition numérique de leur structure ; pour 34% plus faiblement. 31% déclarent que non. 16% considèrent que le processus était déjà très avancé avant la crise.

Article en lien