Baromètre GfK-Ufipa : juillet plus performant en 2022 qu’en 2021

© 7106108800-123RF.com

Comme chaque début de mois, l’Ufipa et GfK dévoilent les résultats de leur baromètre mensuel du marché de la papeterie. Le 5 septembre, ce sont donc les chiffres de juillet 2022 qui ont été publiés. D’après ces données, le secteur enregistre une légère baisse : -1,2% en cumul annuel mobile (CAM), soit un chiffre d’affaires de 4,3 milliards d’euros sur douze mois glissants.
En zoomant sur la papeterie office (hors IT et Mobilier), le marché se monte à 3,1 milliards d’euros entre juillet 2021 et juillet 2022. GfK étant dans une démarche d’enrichissement de son panel distributeurs depuis janvier 2022, les tendances circuits et produits sont ajustées. La papeterie office est ainsi repli en CAM (-7,4%) et en cumul à date (-1%), mais le marché progresse de 2% en juillet 2022 versus juillet 2021.

Jolis scores pour les spécialistes du bureau
Du côté des circuits de distribution, la GSA est globalement en perte de vitesse : -14,6% sur douze mois, -8,3% depuis le début de l’année et -2,8% de mois à mois. Pour les superstores et les surfaces culturelles et pure players généralistes, comme sur l’ensemble du secteur, même si les chiffres sont dans le rouge en cumuls, le mois de juillet 2022 performe par rapport à la même période l’an dernier. Les superstores affichent ainsi -5,4% en CAM, -3,4% depuis janvier, et +3,7% pour le mois. Quant aux surfaces culturelles et pure players, ils sont à -4,3% en CAM, -1,4% en cumul à date (CAD) et +3% sur juillet. Les fournituristes de bureau et VADistes présentent, eux, une belle santé : +3,4% sur douze mois glissants, +13,3% en CAD et +15,6% mois vs. mois.
L’observation des familles de produits montre une année en recul général, sauf le papier reprographique qui bénéficie de hausses de prix qui boostent les données valeur. Comme depuis plusieurs mois, les machines de bureau et les consommables d’impression souffrent particulièrement (-9% et -12,7% en CAM). Le cumul à date confirme ces tendances. Sur le mois seul, les adhésifs, le papier façonné, le classement et le papier repro sont dans le vert (respectivement +1,7%, +6,5%, +2% et +36,9%), tandis que l’écriture-traçage est relativement stable (-1%). Ceci s’explique par les premiers achats de rentrée scolaire, qui ont été dynamiques dès juillet cette année.

Article en lien