dusanpetkovic1 - stock.adobe.com
Dans une étude réalisée pour Hubspot en septembre 2021, Opinionway a sondé étudiants et cadres du privé pour connaitre leur perception du métier de commercial.

Pour la moitié des étudiants, ce travail est stratégique (convaincre, négocier, saisir des opportunités). Le côté humain arrive en deuxième position avec 21%, suivi par le dynamisme avec 20% (la mobilité notamment). Seuls 9% pensent qu’il s’agit d’un travail connecté. Chez les cadres, les réponses sont plus nuancées : 32% pour l’aspect stratégique, 30% pour l’humain, 20% pour le dynamisme et 18% pour la connexion. Ce premier volet de l’étude montre bien une différence de vision entre des jeunes qui n’ont pas encore l’expérience du terrain et des commerciaux aguerris aux réalités du métier. 66% des commerciaux aiment leur métier Opinionway a également questionné les commerciaux sur leur amour de leur métier par rapport à leurs débuts. 66% des sondés apprécient toujours leur travail : 28% avec la même passion, 13% sans passion et 25% avec quelques désillusions. Environ un quart n’aiment pas ou plus leur job, contre 8% qui ont appris à l’aimer. Les étudiants, eux, estiment que la fonction commerciale est intéressante à 37%. Plus de 6 jeunes sur 10 ne sont donc pas attirés par ce métier, ce qui démontre un vrai manque de valorisation de cette activité professionnelle. La tendance s’inverse chez les commerciaux qui sont 66% à trouver leur travail attractif. Les deux échantillons se rejoignent sur la question de l’avenir du métier de commercial. 86% des personnes interrogées pensent que la fonction commerciale est un métier d’avenir.