Le Saviez-vous : Comment est née la clé USB ?

©Sara Kurfess – Unsplash

Enfant des années 2000, la clé USB a su s’imposer dans tous les échanges de données entre professionnels. D’apparence simple, pratique et compacte, elle cache un concentré de technologies informatiques développées ces quarante dernières années.

Le port USB
Avant la clé USB fut le port USB ! USB est l’abréviation d’universal serial bus, qui peut être traduit en port de série universel. La conception de ce port remonte à 1994 à l’initiative des fabricants Compaq, DEC, IBM, Intel, Microsoft, Nec et Nortel. Leur objectif ? Standardiser la communication entre les ordinateurs et les différents périphériques qui ne sont pas toujours compatibles. Depuis la version 1.0 de 1996 jusqu’à la génération 4.0 d’aujourd’hui, les performances n’ont cessé de croître, notamment en termes de vitesse de connexion et de transfert des données. L’usage du port USB se généralise vraiment dans les années 2000 avec la démocratisation des outils digitaux.

Coup de flash
Un élément indispensable dans une clé USB est la mémoire flash qui permet de conserver les données, même hors tension (c’est une mémoire non-volatile). Mise au point en 1980 par les Japonais Fujio Masuoka et Shoji Ariizumi, deux ingénieurs Toshiba, cette technologie n’est dévoilée qu’en 1984. Son but est alors double : réduire le temps d’écriture et de suppression des données, mais aussi améliorer la capacité de stockage de cartes mémoire qui se veulent toujours plus petites. Elle a été nommée « flash » car elle peut être reprogrammée grâce à une tension électronique aussi brève que puissante, comme un flash d’appareil photo.

Accessoire informatique
Au début des années 2000, la clé USB a révolutionné le monde de l’informatique et du support de stockage amovible. Au placard les disquettes et les CD-Rom ! Facile à transporter, ultra simple à utiliser, proposant une connexion immédiate aux données… La clé USB séduit très vite les usagers, d’autant plus qu’elle offre davantage de fiabilité en étant bien moins sensible aux rayures que ses aïeux. De plus, en quelques années seulement, les capacités de stockage augmentent, permettant de charger de plus en plus d’éléments.

Paternité disputée
L’Israélien Dov Moran est considéré comme l’inventeur de la clé USB. En 1999, le fondateur de M-Systems a déposé un brevet aux Etats-Unis avec Amir Ban et Oron Ogdan pour une clé USB reliée à l’ordinateur par un câble. La même année, l’ingénieur américain Shimon Shmueli (IBM) revendique également le titre d’inventeur de la première clé USB avec un périphérique directement connecté à l’ordinateur. Un troisième homme prétend être le père de cette innovation, le Malaisien Pua Khein-Seng, qui a travaillé sur la mémoire flash des premières clés USB.

Un outil publicitaire
Depuis sa création, la clé USB a trouvé un usage plus inattendu : le message publicitaire. Comme la tasse, le sac ou encore le stylo, la clé USB peut être personnalisée et revêtir les couleurs d’une entreprise. Ce petit objet très utile devient un des supports de communication préférés de nombreuses marques. Certaines vont même jusqu’à leur donner des formes originales pour évoquer leur univers, créant de vraies pièces de collection.

Article initialement paru dans Le Papetier de France n°848 – Septembre 2021.

Article en lien