Journée Internationale des Forêts

A l’occasion de la Journée Internationale des Forêts qui se tient le 21 mars prochain, FSC (Forest Stewardship Council) revient sur les enjeux d’une bonne certification des forêts et les impacts de la déforestation.

1,6 milliards de personnes dépendent directement des forêts pour leur subsistance et 60 millions d’humains y vivent. Les forêts constituent 80% de la biodiversité terrestre.

Malgré ce constat, les impacts de la déforestation et de la dégradation de la forêt sont alarmants. On estime que 27 000 espèces animales et végétales disparaissent chaque année à cause de la déforestation. Pour cela, il est nécessaire de veiller à l’arrêt total de la déforestation, à la protection des forêts naturelles et à la gestion responsable de tous les types de forêts.

Pour protéger les forêts dans le monde, FSC a établi des normes visant à leur sauvegarde. Les entreprises ayant obtenue la certification FSC sont contraintes de respecter ces normes. Le mode de gestion utilisé permet aux populations locales et à la société de profiter à long terme des bienfaits de la forêt et des retombées économiques de l’exploitation des ressources forestières. Il est profitable à l’exploitant, sans pour autant porter atteinte à l'intégrité de la ressource forestière, ni à la biodiversité, ni aux populations locales.

En France, 752 entreprises et 39 858 hectares de forêt sont certifiés FSC.

Plus de 196 millions d’hectares de forêts ont été certifiés dans le monde dans tous types de forêts (forêts boréales, tempérées et tropicales).

Les certificats de gestion forestière FSC sont délivrés dans 82 pays dans le monde.

Plus de 32 000 entreprises sont certifiées dans le monde. Exploitants forestiers, industriels, distributeurs qui par cette certification assurent la traçabilité des produits.

Article en lien