Rentrée scolaire 2021 : les premiers chiffres de GfK pour l’AIPB

©Kelly Sikkema – Unsplash

Mi-août, juste avant le versement de l’ARS (Allocation rentrée scolaire), l’institut GfK a dévoilé les premiers chiffres de la rentrée des classes 2021. Cette étude, commanditée par l’AIPB (Association des industriels de la papeterie et du bureau), observe les ventes des rayons papeterie/écriture des grandes surfaces alimentaires à fin juillet. Sur ces premières semaines « RDC », le chiffre d’affaires s’élève à 113 millions d’euros, soit une hausse de 8,6% par rapport à 2020, mais une baisse de 5,6% par rapport à 2019. 43 millions de produits ont ainsi été écoulés entre les semaines 26 et 30.

Prix en baisse
Au niveau des familles de produits, tous les univers progressent en valeur et en volume, mais l’écriture et les accessoires performent particulièrement avec des résultats proches de +14%.

Du côté des prix, la baisse est généralisée : -3,4% en GSA (de -1,5% pour les accessoires jusqu’à -4,6% pour les cahiers et papiers). « Compte tenu des investissements consacrés en innovation/matériaux durables et marketing, les produits des grandes marques nationales affichent une valeur faciale deux fois plus importante que les produits distributeurs (MDD). Cependant, la baisse de prix est plus forte de leur côté : -3,5% contre -2,2% pour les MDD », précise Carole Beyly, consultante GfK Market Intelligence Stationery. Pour Stéphanie Verrier, présidente de l’AIPB, cette tendance déflationniste inquiète les industriels, qui ont pourtant mobilisé beaucoup d’énergie pour assurer la production malgré les tensions en termes d’approvisionnements en matières premières. « A cette situation, s’ajoute une extrême pression économique. Les promotions s’intensifient année après année et se traduisent à travers une baisse de prix très significative de -3,4% par rapport à 2020, consécutive à celle de -2% constatée entre 2020 et 2019 », complète-t-elle. Ce bon démarrage de juillet permet toutefois aux entreprises du secteur de rester confiantes pour cette rentrée scolaire 2021.

Début septembre, GfK et l’AIPB interviendront de nouveau pour davantage de chiffres et évoquer l’impact du versement de l’ARS sur le marché. Le bilan global de cette rentrée (GSA et spécialistes) sera ensuite publié en octobre.

Article en lien