Rentrée 2018: les premiers chiffres de GfK

Début octobre, l’institut d’analyses statistiques GfK a dévoilé les premiers chiffres de la rentrée des classes 2018. Cette période clé dans l’univers de la papeterie est tirée par certaines catégories de produits, particulièrement performantes.

 En onze semaines d’activités (semaines 27 à 37), les circuits de distribution de fournitures scolaires ont enregistré des ventes à hauteur de 600 millions d’euros, un chiffre stable en très légère baisse de 0,2% par rapport à 2017. Les analystes de GfK notent le manque d’anticipation des achats scolaires, entrainant un mois de juillet moins performant. L’effet Coupe du Monde a en effet poussé les consommateurs à investir dans les téléviseurs, qui doublent leur chiffre d’affaires en juin. La météo clémente a aussi bénéficié au rayon jardin (+22% en juillet), retardant l’implantation du scolaire en grandes surfaces. Finalement, comme l’an dernier, c’est le versement de l’allocation rentrée scolaire qui déclenche une concentration des ventes sur les trois dernières semaines d’août.

Les produits qui marchent
Les surligneurs grâce à un élargissement des usages; les rollers, en particulier les thermosensibles qui remplacent peu à peu les stylos-plumes; les cahiers qui bénéficient de la valeur ajoutée de la couverture en polypropylène; les protège-documents; les gommes.

Les circuits spécialisés dans le vert
Parmi les circuits de distribution, les grandes surfaces alimentaires restent les principaux lieux d’achats de fournitures scolaires. Les hypers et supermarchés sont cependant en recul de 3%. Les commerces spécialisés (superstores et surfaces culturelles) et les pure players du web voient leurs parts de marché grimper à 23% soit +2 points. GfK explique cette évolution par l’expansion du parc de magasins et une offre plus attractive.

L’info en +
Les marques nationales continuent de séduire les acheteurs de fournitures scolaires: prêt de 7 produits sur 10.

Pour découvrir l’analyse des experts GfK sur cette rentrée scolaire 2018, rendez-vous dans le prochain numéro du Papetier de France, n°831 – Octobre 2018.

 

Article en lien