Maped présente sa nouvelle signature de marque

Le spécialiste du scolaire Maped adopte une nouvelle signature pour ses futures communications. Depuis plusieurs années, l’entreprise a pour stratégie d’accompagner les enfants dans leur développement, à l’école et dans leur vie quotidienne. C’est cet état d’esprit qui est traduit dans la baseline « Tomorrow is in your hands », soit « L’avenir est entre tes mains ». Ce nouveau slogan est complété par des visuels de communication qui manifestent, avec humour, le caractère militant de la marque. « Le message est sérieux mais exprimé de manière malicieuse, explique Antoine Lacroix, PDG de Maped. Nous souhaitions inciter les enfants à prendre en main leur destinée tout en gardant un ton joueur. Cette nouvelle communication leur donne le pouvoir de changer le monde en développant leur potentiel. » Objectif pour la marque : devenir le partenaire préféré des enfants et de leurs parents. La nouvelle signature sera déployée cette année dans un plan média important, chez les distributeurs naturellement avec des PLV et challenges clients, mais aussi en digital, sur les réseaux sociaux et sites de visionnage. Maped sera par exemple partenaire de l’émission Fort Boyard en replay.

Un engagement pour l’avenir
La nouvelle communication se veut également le reflet des engagements sociaux et environnementaux de Maped. D’une part, la marque est partenaire du milieu associatif dans de nombreux territoires pour servir la cause de l’accès à l’éducation. D’autre part, d’ici 2026, l’entreprise souhaite réduire d’un tiers ses émissions de CO2, pour passer de 80 000 tonnes par an à 55 000 t. « L’écoconception était une réalité chez Maped depuis une dizaine d’années, mais elle sera désormais systématique », affirme Antoine Lacroix. Plusieurs gammes de produits sont d’ores et déjà certifiées FSC et les emballages plastiques sont petit à petit éliminés au profit de packagings en carton. La marque est aussi en train d’intégrer les biomatériaux plastiques dans ses productions. « D’autres initiatives seront prises d’ici 5 ans, à tous les niveaux de l’entreprise, pour réduire l’impact de notre activité sur l’environnement », conclut Antoine Lacroix.

Article en lien