Enquête Familles de France : une rentrée 2020 plus chère ?

Comme chaque année depuis maintenant 36 ans, l’association Familles de France a mené son enquête dans les rayons des papeteries, supermarchés et sites e-commerce pour mesurer le coût de la rentrée des classes 2020. Les familles bénévoles se sont vues confier une liste type de 45 références scolaires pour relever les prix dans les différents circuits de distribution. Cette année, l’étude se concentre sur la rentrée en 6ème, dont le coût augmente de 1,02%, atteignant 197,58 euros pour 17 fournitures papetières (cahiers, classeurs, stylos, etc.), 25 non-papetières (bagagerie, calculatrice, etc.) et 3 articles de sport. 48,89 euros sont dépensés en papeterie (+3,58%), 101,05 euros en fournitures hors papeterie (+0,68%) et 47,64 euros en équipement de sport (-0,79%). Les hypers ont le plus augmenté leurs prix, +5,49%, alors que les magasins spécialisés ont réussi à baisser le budget de 4,26%. Globalement, la rentrée reste cependant plus chères dans les circuits spécialisés avec 222,89 euros, contre 207,84 euros sur le web, 190,88 euros en hyper et 189,66 euros en supermarché. Le chapitre e-commerce de l’enquête de Familles de France est dissocié de la distribution physique : sur internet, la RDC 2020 est 0,69% plus chère que l’année dernière. La papeterie et les articles de sport sont plus onéreux sur le web qu’en point de vente physique.

Covid-19 : un surcoût pour les parents
Le budget de cette rentrée 2020 est alourdi par les mesures sanitaires liées à la protection contre le Covid-19. Familles de France estime le coût des masques à 180 euros par mois pour les pièces à usage unique (estimation basée sur 4 masques par jour pour les parents et 6 pour les enfants). Le coût mensuel descend à 45 euros avec des masques lavables une vingtaine de fois à 3 euros l’unité (sur une base de 2 masques pour 10 jours pour les parents et trois masques pour 10 jours pour les enfants).

Article en lien