Une centaine de postes prochainement supprimés au siège de Bic à Clichy

©Bic

Dans le cadre de son plan stratégique Bic 2022 – Invent the future, Bic prévoit la suppression d’environ 450 postes, dont une centaine au siège de la société à Clichy en Ile-de-France, principalement dans des fonctions administratives. Le groupe affirme aussi de créer 400 nouveaux emplois à l’échelle mondiale, essentiellement dans « de nouvelles compétences », précise le communiqué. Présenté au comité d’entreprise le 6 juin 2019, le projet devrait être mis en œuvre d’ici la fin de l’année.
Le plan de transformation de Bic, initié en février 2019, a déjà vu plusieurs initiatives être mises en place: création d’un comité exécutif pour accélérer les prises de décision et orienter l’organisation vers la croissance, définition de quatre piliers stratégiques afin d’accroître l’efficacité des processus d’innovation et de mieux comprendre les besoins des consommateurs, centralisation des achats stratégiques, déploiement d’une organisation commerciale plus agile, centrée sur les compétences et outils omnicanaux.
La suite du plan stratégique prévoit d’améliorer les modèles de production de la papeterie et des rasoirs grâce à une chaîne logistique « end-to-end », de soutenir les opérations commerciales en centralisant les stratégies de portefeuille de marques et de produits, les études de marché et les capacités de recherche et développement, de rendre les fonctions support plus efficaces avec l’ouverture d’un centre de services dédié (Group BIC Services) situé à Sofia, en Bulgarie. Cette seconde phase devrait générer une économie d’environ 25 millions d’euros par an à partir de fin 2022. En février, le groupe publiait un exercice 2018 s’élevant à 1,95 milliards d’euros, en hausse de 1,5%, avec un résultat financier net de 2,8 millions d’euros (lire notre article).

 

Article en lien