Bic poursuit sa croissance en papeterie, mais revoit ses prévisions annuelles

BIC-Gelocity Full Grip 0.7

Après un ajustement de ses perspectives 2019 le 11 octobre, le groupe Bic a publié ses résultats pour les neuf premiers mois de l’année. Le chiffre d’affaires du spécialiste de l’écriture s’élève à 1,45 milliards d’euros entre janvier et septembre 2019, en progression de 0,7%, soit 488 millions d’euros engrangés au troisième trimestre, +1,8%. Le groupe prévoit ainsi une évolution entre 0 et -2% sur l’année avec une marge d’exploitation entre 16,5 et 18%.

Quelle performance pour la papeterie ?
Dans le secteur de la papeterie, le chiffre d’affaires du troisième trimestre est de 204,3 millions d’euros, +2%. De janvier à septembre, les revenus de Bic se montent à 605,1 millions d’euros, soit +0,6%. « Alors que les marchés sont restés difficiles et concurrentiels, Bic a poursuivi sa croissance dans le commerce en ligne et investi dans des produits innovants tels que le feutre de tatouage éphémère BodyMark et la gamme Gelocity », précise le communiqué. Le fabricant se dit numéro 1 mondial avec 9 % de parts de marché en valeur « grâce à ses positions historiques de leader dans les stylos bille, les porte-mines et les produits de correction ». Le groupe explique la baisse de la marge d’exploitation normalisée de la papeterie par des coûts de matières premières plus élevés ainsi que par les tendances défavorables des taux de change. Si l’Amérique du Nord est en légère croissance, l’Amérique latine est en recul. Quant à l’Europe, elle est stable avec +1,4 point sur la rentrée scolaire en France.

Article en lien