Traduire cette page:
Imprimer

N.B.S. Groupe NEGOCIANCE et la Fédération EBEN (Entreprises du Bureau et du Numérique) lanceront dès la rentrée 2017 la formation diplômante en alternance de Chargé d’Affaires du Numérique (C.A.N. - BAC+3).

Spécialiste des produits et solutions numériques (cloud, virtualisation, objects connectés…), le Chargé d’Affaires du Numérique est en mesure d’apporter des solutions globales permettant d’équiper et d’accompagner le client sur l’ensemble des fonctions supports et plus particulièrement dans sa démarche de transition numérique. Véritable conseil, il maîtrise les aspects techniques de la transition digitale et les solutions complexes. Il sait les commercialiser tout en devenant un partenaire de réussite pour le client. La première session de 16 étudiants ouvrira ses portes en septembre, dans le bâtiment TOTEM de LORnTCH (écosytème numérique lorrain labellisé FRENCHTECH) de Metz (TCRM-BLIDA). Les candidats à cette formation devront justifier d’un diplôme ou d’une certification professionnelle de niveau III minimum (BTS, Licence 2, DUT) sans limite d’âge. Ouverte aussi aux demandeurs d’emploi, elle vise à enrichir les échanges par la mixité.

L’objectif essentiel est d’assurer l’employabilité de ces futurs professionnels qui deviendront les technico-commerciaux secteur, ingénieurs commerciaux, responsables de secteur ou attachés commerciaux de demain.

Ainsi, durant 12 mois, les étudiants seront totalement immergés dans le monde du travail et dans ses réalités économiques que ce soit au sein de leur entreprise ou lors des cours dispensés uniquement par des professionnels du numérique et des experts de la négociation certifiés ICPF et PSI.

Dans un contexte de pénurie de commerciaux, les entreprises du numérique font d’autant plus le même constat que la spécialisation dans leur secteur n’existe pas. Avec le concours étroit de la Fédération EBEN et de ses adhérents, NEGOCIANCE a donc travaillé durant deux ans pour élaborer ce cursus totalement adapté aux besoins de ces entreprises.

Envisageant d’ouvrir des sessions supplémentaires dans d’autres villes de France, l’organisme de formation et la fédération lancent un appel aux entreprises souhaitant accueillir et former leurs futurs collaborateurs.

Retour page précédente




à lire également...