Traduire cette page:
Imprimer

En partenariat avec i+c, l’Ufipa analyse la conjoncture du marché de la papeterie et des fournitures de bureau. Au mois de mars, alors que l’ensemble du commerce de détail est dynamique (+4,5% selon la Banque de France), le marché affiche -3%, soit -0,6% sur douze mois glissants. Les circuits de distribution destinés aux ménages s’en sortent mieux que les circuits B to B : -1% pour les premiers, -4% pour les seconds. Dans les circuits préférentiels ménages, à l’exception des pure-players, l’ensemble des canaux de distribution reste en recul. La chute d’activité des indépendants s’atténue toutefois (-2%), quand les spécialistes culturels voient leur situation se détériorer (-8%). Dans les circuits préférentiels professionnels, les fournituristes et VADistes sont les plus impactés (-4,5%), les superstores résistant mieux (-2,5%). Sur l’année, les spécialistes culturelles restent dans le positif avec +0,5%, tout comme les superstores avec +1,8%.

Retour page précédente




à lire également...