Le Sénat crée un groupe de travail sur les nouvelles formes de commerce

©Sénat

Le 19 décembre 2019, la commission des affaires économiques du Sénat a annoncé la création du groupe de travail Nouvelles formes de commerce, présidé et rapporté par Serge Babary (sénateur Les Républicains d’Indre-et-Loire). « L’évolution des attentes et des comportements des consommateurs, les préoccupations environnementales et la diffusion des technologies du numérique sont à l’origine de mutations structurelles du secteur du commerce. Ces transformations, profondes, durables et irréversibles, façonnent l’avenir du commerce physique. La pérennité de ce dernier dépend par conséquent de la capacité des entreprises à anticiper et à s’adapter à ces changements ainsi qu’à se saisir des opportunités offertes par le numérique », explique le communiqué de l’institution. « Ces diverses mutations sont ambivalentes, présentant tout à la fois des impacts positifs et négatifs. L’objectif de ces travaux est donc d’analyser les traductions de ces diverses évolutions ainsi que, en particulier, les complémentarités actuelles et futures entre le commerce physique et le commerce numérique, dans le but de formuler des propositions permettant aux acteurs traditionnels de tirer profit de ces nouvelles formes de commerce plutôt que de les subir. » Attentes des consommateurs, culture du numérique, atouts du commerce traditionnel… Autant de sujets qui seront abordés lors des auditions des fédérations professionnelles, élus locaux, experts, laboratoires d’idées, grandes entreprises et services administratifs.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site du groupe.

Article en lien