Note de conjoncture Ufipa : un joli mois de mai !

Dans sa lettre de conjoncture mensuelle en partenariat avec Xerfi/i+C, l’Ufipa relève une progression des ventes de produits de papeterie de 2,5% en mai 2019, contre 1% pour le commerce tous produits confondus. Sur 12 mois, le marché se situe à -1,1%.

Comme en avril, le segment B to C est en hausse de 5% en mai, soi -2% sur l’année. Bien que ce rebond profite à l’ensemble des circuits préférentiels ménages, les pure players demeurent les mieux orientés avec un gain de 13%, suivis par les spécialistes culturels (+8%), les hypers/GMS (+4,5%) et les indépendants (+3,5%). Sur douze mois glissants, les circuits s’échelonnent entre -4,3% pour les hypers et GMS, et +18,5% pour les pure players.

Le marché B to B est plus contracté avec une progression de 1% en mai après 4% en avril. La situation est toutefois bien différente selon les circuits de distribution destinés aux professionnels. Alors que les superstores et les VADistes performent toujours avec respectivement +7,5% et +6,5%, les fournituristes affichent -1,5%. Sur douze mois glissants, les VADistes continuent d’être en tête sur ce marché (+6%), devant les superstores (+0,3%) et les fournituristes (-1,6%). Plus précisément sur le B to B, les ventes de fournitures de bureau reculent de 0,5% (-1,6% sur 12 mois) tandis que le mobilier croit de 18,5% (9,3% sur l’année). La consommation de services généraux et d’hygiène est aussi dynamique avec +5,5% (+9% sur l’année).

Article en lien