Les marketplaces pèsent de plus en plus lourd sur l’e-commerce mondial

©PycMedia

Dans son rapport 2019 online marketplaces publié en juillet, l’organisation américaine Internet Retailer a analysé les ventes des 100 marketplaces les plus importantes dans le monde. Leur chiffre d’affaires s’élève à 1,66 billions de dollars en 2018, soit 95% du revenus de l’ensemble des marketplaces. Elles représentent aussi 58 % de e-commerce mondial. Sans surprise, Alibaba et Amazon dominent le marché avec des revenus de 1,13 billions de dollars, 68% du résultat du Top 100. L’étude montre cependant que les plus petites structures, concentrées sur le retail, ont des croissances de plus de 18% (53 sur le Top 100).

Les consommateurs plus à l’aise
96% des internautes européens affirment avoir acheté sur une marketplace au cours de l’année. Ils recherchent avant tout de meilleurs prix (66%), la livraison gratuite (62%), une vaste sélection de produits (41%), des produits en stock (33%). Leurs inquiétudes vis-à-vis des produits acquis sur les marketplaces sont la qualité (50%), les possibilités de retour (47%), les longs délais de livraisons (41%), les produits contrefaits (37%) et les vendeurs non-certifiés (34%).

Les détaillants de plus en plus présents
L’analyse d’Internet Retailer constate également que les détaillants sont de plus en plus nombreux sur les marketplaces, en partie grâce aux marques qui ne voulaient pas être associées à l’image discount d’un Amazon ou eBay. Les retailers sont pourtant attirés par les opportunités de toucher une clientèle plus large qu’en magasin ou sur leurs propres sites marchands, afin de booster leurs ventes. Environ un quart des e-commerçants américains sont ainsi présents sur Amazon. 83% des vendeurs interrogés espèrent une hausse de leurs ventes sur les marketplaces dans l’année à venir.

 

Article en lien