Le local dynamisé par le commerce coopératif

TERRITOIRE

 

Lors de la présentation de son étude L’impact du commerce coopératif et associé dans les territoires en mars dernier, la FCA (Fédération du commerce coopératif et associé) a rappelé le poids que ce modèle pèse dans l’économie française – 30 % du commerce de détail, plus de 45 000 points de vente, près de 550 000 employés, un chiffre d’affaires de 150 milliards d’euros et 7 % du PIB. Le président de la fédération Eric Plat est aussi revenu sur les valeurs du commerce associé, l’indépendance et l’enracinement dans le tissu local : « Nous sommes des enseignes nationales mais chaque entrepreneur vit dans son territoire et investit au niveau local. » Avec 81 % d’implantations dans des villes de moins de 50 000 habitants, le commerce coopératif et associé se montre proche de la population française, dont 77 % est située dans ces communes. Cette proximité avec l’économie réelle fait de ces entrepreneurs des pourvoyeurs d’emploi et de revenus fiscaux pour les régions. Dansle secteur de la papeterie, la FCAcompte le groupe Alkor parmi ses adhérents.

 

POINT DE VENTE

 

Trois nouveaux magasins pour Hyperburo

Depuis début 2018, Hyperburo a ouvert trois nouveaux points de vente, à Cognac, Cholet, et le dernier à Avranches dans la Manche.
L’enseigne spécialisée poursuit ainsi son expansion avec de jeunes entrepreneurs : Alexis Daniel, Grâce Poulard, Lucas Deribreux et Sandra Kerjosse pour le point de vente ouvert le 14 mars en face du Mont-Saint-Michel. En plus d’un large assortiment de produits, ils proposent de nombreux services, fabrication de tampons, impression grand format, reliure, création graphique, etc. Un espace Drive est même à la disposition des clients les plus pressés. Un partenariat a également été signé avec deux informaticiens pour l’installation et l’entretien du matériel informatique et bureautique. À ce jour, Hyperburo réunit 70 concessionnaires.

 

NOMINATION

 

Bruneau rapproche ses services clients et marketing

Le spécialiste de la fourniture de bureau réorganise ses équipes pour améliorer l’expérience de ses clients.
Cette initiative passe par le rapprochement de son service client et du marketing. Les interactions avec les utilisateurs des canaux de vente devraient ainsi être fluidifiées grâce à des offres personnalisées. C’est Ludovic Loy, qui sera en charge de cette synergie puisqu’il devient directeur de l’ensemble des équipes. Par ailleurs, Bruneau a pour objectif d’étoffer sa force de vente sur le terrain. Dans cette optique, Denis Rochet rejoint le groupe au poste de directeur du développement commercial. Laurent Perraguin, auparavant directeur de la relation client, devient directeur général de Bruneau Espagne.

 

+ 1,9 %

Hausse annuelle de la
masse salariale enregistrée
par le commerce associé
et coopératif entre 2011 et
2015 (+1,2% pour l’ensemble
des commerces).

Article en lien