iOBuro, la nouvelle enseigne store d’Alkor

Stéphane Couchot, Jean-Philippe Thevenot, Laurent Proy, Daniel Bremond et Jacques Rouard lors de la présentation de iOBuro aux fournisseurs Alkor, le 9 octobre à Paris.

Depuis quelques semaines la rumeur allait bon train sur le lancement d’une nouvelle enseigne au sein de la coopérative Alkor. Après une année de préparation, elle a finalement été présentée aux adhérents la semaine dernière. Le conseil d’administration du groupe a ensuite dévoilé iOBuro à ses fournisseurs le 9 octobre.

Le format store a son enseigne
iOBuro réunira sous une même enseigne les stores (N.D.L.R. : autrement dits superstores) Majuscule et Burolike. Devant l’évidence de la demande du marché et des adhérents Alkor, ce format de magasins est amené à prendre de l’envergure grâce à ce nouveau réseau qui bénéficiera d’un véritable accompagnement (architecture commerciale, communication, etc.). Le concept iOBuro n’est ni B to B ni B to C, il est B to One, c’est-à-dire qu’il s’adresse à un client considéré dans sa globalité : un individu qui est un particulier dans le cadre privé, mais également un professionnel dans le cadre de son entreprise.

Le sourire comme identité
L’identité visuelle de cette nouvelle enseigne mise sur l’ouverture et la convivialité. Un i souriant est suivi d’un o qui forme un clin d’œil. Ce sourire doit interpeller les consommateurs avec simplicité et bonne humeur. Le mot Buro accolé évoque aussi la savoir-faire de la coopérative dans le commerce de fournitures de bureau. La couleur choisie, un rouge corail vivifiant, participe à la spontanéité de ce nouveau logo.

Un concept magasin modulable
Dynamisme et proximité seront des valeurs-clés  pour les magasins iOBuro. Ils disposeront d’un concept magasin très lumineux et basé sur l’adaptabilité. La lisibilité de l’offre est aussi essentielle dans ce projet d’architecture commerciale. Le digital sera également au rendez-vous dans des affichages numériques et via deux dispositifs : le clic & collect et une carte de fidélité dématérialisée qui proposera des offres personnalisées.
Une première phase de développement verra quelques magasins passer au concept dans le courant du premier semestre 2019. Une quinzaine en feront de même d’ici la fin 2019. iOBuro accueillera ensuite tout nouvel entrepreneur souhaitant adhérer à l’enseigne, avec un objectif de 40 à 50 magasins d’ici trois ans. Jean-Philippe Thevenot a d’ailleurs été recruté en mai dernier pour gérer le réseau.

 

Article en lien