La Fevad dévoile les chiffres clés du e-commerce en 2019

La Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) a profité de son assemblée générale le 26 juin 2019 pour dresser le bilan de l’activité des ventes en ligne grâce aux multiples études mises en œuvre par l’organisation. La Fevad prévoit que le chiffre d’affaires des ventes sur internet à destination des particuliers poursuive sa progression et atteigne les 100 milliards d’euros en 2019. La canal mobile représente aujourd’hui 22% des ces ventes. L’e-commerce constitue ainsi 9,1% du commerce de détail en 2018 avec 38,8 millions d’acheteurs en France, soit 87,5% des internautes. La fréquence d’achat continue d’augmenter avec 39 transactions par an en moyenne, tandis que le panier moyen est toujours en baisse à  61,5 euros (2 420 euros par acheteur en 2018). L’habillement, les produits culturels et les voyages sont les biens les plus achetés sur le web. 9% des acheteurs acquièrent les fournitures scolaires en ligne.

L’e-commerce, c’est 180 000 emplois directs. 49% des sites leaders et 23% des e-marchands TPE-PME prévoient de recruter en 2019 !

L’activité e-commerce est très inégale puisque 90% du chiffre d’affaires passe par 5,5% des sites marchands.

Dans le commerce, une entreprise sur 4 vend en ligne. Si les entités de plus de 250 personnes réalisent leurs ventes e-commerce principalement sur leurs propres sites, 42% des marchands entre 10 et 49 personnes optent pour les places de marché. Au global, 29% des e-commerçants sont présents sur une marketplace, ce qui représente 30% du chiffre d’affaires du panel Fevad.
Pour 80% des e-marchands, leur présence web a un impact sur leur activité en magasin physique : hausse de la fréquentation pour 79%, du CA pour 63%, élargissement de la zone de chalandise pour 42%. Effectivement, 28% des acheteurs internautes ont profité du retrait d’une commande en point de vente pour faire d’autres achats dans le magasin. Les modes de livraison privilégiés sont à domicile (86% des e-acheteurs), en point relais (83%) et en magasin/click & collect (38%). La carte bleue reste le moyen de paiement majoritaire avec 80,1% des transactions.

150 milliards d’euros sont dépensés sur des sites e-commerce B to B

La Fevad relève que les ventes B to B ont fortement augmenté depuis 2017, via des plateformes EDI ou des sites internet dédiés. Ces ventes s’élèvent à 126 milliards d’euros chez les e-commerçants de plus de 10 personnes (19% de leur chiffre d’affaires) et 15 milliards d’euros chez les e-marchands de moins de 10 personnes. Les ventes via des sites e-commerce représentent 22 % du montant des ventes électroniques B to B.

 

Article en lien