Enquête de la Fédération Eben : les entreprises du bureau pessimistes pour la fin d’année

Image: Mirko Grisendi de Pixabay

Pour la deuxième fois cette année, la Fédération Eben a sondé ses adhérents, chefs d’entreprises du bureau et du numérique, pour mesurer l’impact de la pandémie de Covid-19 sur l’activité du secteur. Rendus publics le 1er novembre 2020, les résultats de cette étude montrent que 47% des TPE-PME interrogées font face à une situation toujours dégradée en septembre et octobre. 56% déclarent que leur chiffre d’affaires a baissé par rapport à 2019 (26% de CA stable et 18% de hausse). Parmi eux, 61% estiment cette baisse de revenu entre 10 et 25% (15% au-delà, 15% en deçà). Près de 8 entreprises sur 10 ont toutefois conservé leurs effectifs. Un autre volet de l’étude aborde le recours aux aides de l’État : la moitié des sondés ont obtenu un prêt garanti par l’État ; pour 54% d’entre eux, les fonds n’ont pas encore servi. Au niveau du télétravail pendant le confinement, 63% ont mis en place un système mixte, c’est-à-dire du home office pour une partie des collaborateurs. Ayant été menée avant la mise en reconfinement, l’étude établit que 35% souhaitaient poursuivre la pratique du télétravail. Par ailleurs, les dirigeants se montrent pessimistes sur la fin d’année puisque 6 interrogés sur 10 pensent que la situation va de nouveau se dégrader au dernier trimestre. 35% considèrent même que la pérennité de leur entreprise est menacée.

Article en lien