Covid-19 : le Conseil national des achats en appelle à la responsabilité des entreprises !

En partenariat avec le Médiateur des Entreprises, le Conseil national des achats (15 000 adhérents représentant la fonction achats publics et privés en France) invite à la solidarité inter-entreprises en ces temps de crise due à l’épidémie de Covid-19. Corédacteur de la Charte des relations fournisseurs responsables en 2009 (signée par la Fédération Eben en mars 2018), le CNA traduit cette charte en 4 pratiques qui répondent aux urgences économiques du moment.

S’assurer que la chaine de traitement de factures fournisseurs soit en parfait état opérationnel
Les ressources humaines mobilisées ne doivent pas se limiter à l’échelle industrielle, à l’outil de production, ou à la fonction achats, mais aussi aux parties prenantes clientes impliquées dans la chaine de traitement des factures.

Accepter les facturations intermédiaires et faciliter dans la mesure du raisonnable les réceptions de travaux/prestations
Dans le contexte actuel, il nous parait indispensable de savoir « fluidifier » les paiements en offrant aux fournisseurs la possibilité de facturations intermédiaires, tout en veillant à développer la dynamique de réception des travaux/prestations associés.

Être à l’écoute de nos fournisseurs PME/TPE/Start-up pour les accompagner à passer le cap
Notre écosystème est composé, nous le savons tous, par un grand nombre d’entreprises de petites structures : il y a lieu d’être particulièrement attentif à leurs difficultés éventuelles pour les accompagner à la recherche de solutions les plus appropriées.

Maintenons le flux des commandes
Maintenir un certain niveau d’activité économique, c’est savoir prendre les décisions pour « éviter les trous d’air » de demain en engageant les commandes, voire selon les cas, en anticipant certains besoins.

Ces pratiques peuvent apparaitre simples mais pour autant elles doivent montrer leur efficacité dans cette mise en œuvre effective ; elles sont le reflet de retours d’expériences de nos adhérents de par leur volonté de favoriser une certaine qualité de relation clients fournisseurs et donc de soutien de cet écosystème.» 

Article en lien