Coronavirus : 45 milliards d’€ pour les salariés et les entreprises

Le ministère de l’Économie et des Finances à Paris.

Hier, mardi 17 mars 2020, le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire a détaillé les mesures de soutien mises en places pour les salariés et les entreprises face à la crise du Covid-19. « Nous avons prévu un plan de soutien à notre économie qui est un plan de soutien aux salariés et un plan de soutien aux entreprises. Le coût global de ce plan est de 45 milliards d’euros environ ; c’est une première estimation qui pourra évoluer évidemment en fonction de la durée et de l’application des mesures », a expliqué le ministre. Cette enveloppe devrait couvrir les mesures de chômage partiel sur deux mois pour un coût estimé à 8,5 milliards d’euros. Objectif : éviter les licenciements et conserver les compétences en entreprise. 32 milliards d’euros sont destinés aux reports de charges fiscales et sociales pour le mois de mars. Bruno Lemaire a précisé que cette mesure concernait les impôts directs, et qu’une évaluation à la fin de la crise définira si ce report doit se transformer en annulation pour certaines structures, au cas par cas. 2 milliards d’euros sont aussi alloués à un fonds de solidarité sur deux mois. Ce fonds s’adresse aux entreprises dont l’activité a été fermée (160 000 restaurateurs, 140 000 commerces non-alimentaires, 100 000 entreprises du tourisme) ainsi que l’ensemble des très petites entreprises (CA inférieur à 1 million d’€) qui auraient perdu 70% de leur chiffre d’affaires. Il comprend d’une part une aide rapide de 1 500 euros versée par la Direction générale des finances publiques, d’autre part d’un dispositif anti-faillites pour les entreprises qui emploient au moins un salarié, là encore au cas par cas.
La veille, le Président de la République Emmanuel Macron avait aussi annoncé que tous les nouveaux prêts bancaires seraient garantis par l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros. Mesure réaffirmée par Bruno Le Maire.

Lisez l’intégralité de l’intervention de Bruno Le Maire ici.

Article en lien