Convention Comlandi 2020 : rencontre avec Stéphane Ferric et Christophe Landréat

C’est sur ses terres à Torremolinos, près de Malaga en Espagne, que Comercial del Sur a accueilli les adhérents de sa filiale française Comlandi les 1er et 2 février 2020. Plus de cent adhérents Rouge Papier et une quarantaine de concessionnaires Hyperburo ont fait le déplacement, souvent avec leurs équipes, pour rencontrer une soixantaine de leurs fournisseurs et partager des moments de convivialité. Écriture, papiers repro et façonné, adhésifs, mobilier de bureau, ergonomie, etc. Ils ont pu découvrir les nouveautés qui entreront dans leurs rayons dans les prochains mois, notamment pour la rentrée des classes 2020. Cet évènement était également l’occasion de mieux connaitre les gammes des marques maison du groupe espagnol : Lider Papel pour le scolaire, la griffe premium Antartik et la marque office Q-Connect.

Conversation avec Stéphane Ferric, directeur commercial France de Comlandi, et Christophe Landréat, directeur des achats et du développement commercial de la filiale.

Pourquoi avoir réuni vos adhérents ici en Espagne pendant cette convention ?
Christophe Landréat :
Il est important de réunir nos clients et les fabricants pour faire ce lien entre le produit et les distributeurs. Il y a le catalogue, l’IT, les services, mais il faut aller plus loin pour recréer une relation entre les fabricants et nos clients.

Est-ce aussi un moment de rencontre entre distributeurs ?
Stéphane Ferric :
Nos adhérents, même si ils sont sous enseignes, restent des commerçants indépendants. Les réunir permet aussi de privilégier des moments conviviaux et de leur faire découvrir la maison-mère du groupe Comercial del Sur. Pour la première fois depuis l’achat d’Hyperburo en avril 2019, nos deux enseignes et les fournisseurs sont ainsi rassemblés autour d’offres dédiées à chaque réseau, avec un focus sur la thématique Rentrée des classes.

Aujourd’hui, quels sont vos projets pour Rouge Papier et Hyperburo ?
Stéphane Ferric :
En 2019, le réseau Rouge Papier est resté stable en nombre d’adhérents, 320, avec une croissance de l’ordre de 6% du volume d’achat chez Comlandi. En 2020, nous poursuivons le développement de l’enseigne avec une volonté de continuer de déployer le concept modernisé sur l’ensemble du réseau pour favoriser sa visibilité.
Christophe Landréat : Notre notoriété passera autant par les magasins que par internet avec une présence accrue sur les réseaux sociaux.
Stéphane Ferric : Quant à Hyperburo, 2019 fut l’année de la reprise par CS Comlandi mais nous avons déjà des ambitions pour 2020. D’ailleurs, trois nouveaux concessionnaires ont rejoint le réseau en ce début d’année.

Quelle enseigne pour quel type de magasin ?
Stéphane Ferric :
Nos deux enseignes sont vraiment complémentaires avec différentes typologies de clients. Le profil d’un point de vente Rouge Papier est un commerce de proximité avec un rayonnement local et régional. Ce sont souvent des points de vente de moins de 300 m2 avec des chiffres d’affaires jusqu’à 1 million d’euros. Le concept Hyperburo est, quant à lui, multicanal, plus adapté pour les surfaces supérieures à 400 m2 avec un CA ventes au-delà du million d’euros.

Comment avez-vous absorbé Hyperburo à Comlandi depuis l’achat en avril ?
Christophe Landréat :
Nous avons intégré la structure Hyperburo tout au long de l’année 2019. La direction, le commercial et les achats sont désormais assurés par Comlandi mais chaque enseigne garde ses spécificités. L’idée n’est pas de brûler les étapes mais de voir où nous pouvons trouver des synergies tout en conservant la valeur ajoutée des enseignes pour les dynamiser.

Quels investissements avez-vous prévu en 2020 pour la croissance de ces réseaux ?
Christophe Landréat :
Nous pouvons faire face à la transformation de la distribution en étant présent partout, en magasin et sur internet avec une approche multicanale développée en interne pour davantage d’autonomie et d’efficacité. Nous nous différencions en offrant de nombreuses ressources au niveau des achats, du marketing, de la logistique et des outils IT afin de répondre à tous les besoins.
Stéphane Ferric : Nous avons aujourd’hui une multitude d’offres pour épauler nos adhérents, et accompagner les nouveaux entrepreneurs dans la création ou la reprise d’une papeterie, qu’ils soient issus du secteur ou non. En qualité de grossiste et d’enseignes, nous proposons des services dont un indépendant ne pourrait pas disposer seul, en termes de puissance d’achat et de communication notamment, pour relever les défis du commerce de demain.

Un nouveau catalogue Hyperburo

Le 4 février est paru le nouveau catalogue Hyperburo 2020. 556 pages qui regroupent 8 000 références, dont 1 250 nouveautés. Disponible en magasins et sur le site web de l’enseigne, il réaffirme le message « Professionnels, vous serez bien mieux au boulot ! ».

Article en lien