Commerces et centres-villes : ce que veulent les Français

©Shvetz Anna – Pexels

Fin juin 2022, l’association Centre-ville en mouvement a dévoilé les résultats de la septième édition de son baromètre du centre-ville et des commerces. Cette étude réalisée en partenariat avec l’Institut CSA et Clear Channel explore la vision des Français vis-à-vis de leurs centres-villes, en particulier au sujet des commerces. En 2022, la fréquentation des centres-villes recule légèrement : 69% des personnes interrogées s’y rendent toujours au moins une fois par semaine, contre 73% en 2021. Nos concitoyens affirment à 48% que les commerces de proximité sont les deuxièmes acteurs à pouvoir jouer sur la vitalité des centres-villes, après les collectivités. Pour 39%, la dynamisation des commerces doit être une priorité pour l’avenir des cœurs de villes, devant la sécurité des biens et personnes (29%), le stationnement (27%), le cadre de vie (27%) et la propreté (23%). Les commerces les plus sollicités sont l’alimentation avec 63% (+1 point). La moitié des sondés souhaite aussi l’implantation de commerces spécialisés en centre-ville, en progression de 2 points. Dans la même veine, les magasins considérés comme indispensables sont les boulangeries pour 80% des Français, les pharmacies pour 76%, les boucheries-charcuteries pour 67%, puis les librairies, les magasins de journaux et les papeteries pour 60%. Selon les sondés, les lieux de convivialité comme les cafés et les restaurants contribuent également à l’attractivité des centres-villes.

Article en lien