Chiffres Ufipa/i+c : recul des ventes de 3%

Dans sa lettre de conjoncture mensuelle, l’Ufipa révèle les chiffres du secteur de la papeterie pour le mois de février 2019. Le partenaire de l’association, l’institut i+c, mesure ainsi une baisse des ventes de 3% par rapport au même mois l’an dernier, soit -1,7% en tendance annuelle. Le commerce tous produits confondus affiche, quant à lui, +1%. En observant les différentes catégories de produits, les ventes de fournitures de bureau se dégradent de 6,5% (-2,4% sur l’année), quand le mobilier poursuit sa progression avec +10% (+10,9% sur l’année). Les services généraux et l’entretien/hygiènes sont stables avec +2% (+6,9% sur douze mois).

D’une part, les circuits de distribution B to B chutent de 4%. Les performances des mois précédents contiennent ainsi la tendance annuelle à -0,9%. De nouveau, les VADistes progressent de 7,5% alors que les fournituristes voient leurs ventes baisser de 7%. Quant aux superstores, ils sont à +2%. En tendance annuelle, les VADistes continuent de mener le marché B to B avec +4,5%, devant désormais les superstores (-0,9%) et les fournituristes (-1,6%).

D’autre part, les circuits de distribution destinés aux ménages reculent de 1,5% en février, stabilisant la tendance annuelle à -3,1% après huit mois de baisse. Les hypers et GMS subissent un nouveau revers en février avec -5,5%. Les spécialistes culturels accusent aussi un léger repli en janvier (-1%) nettement moins marqué qu’en janvier (-9%). Les indépendants rebondissent avec +2% après un mois de janvier particulièrement compliqué (-7%). De leur côté, les pure players enregistrent une nouvelle performance de plus de 21%.

Article en lien