Catégorie Office: juin déçoit selon les chiffres GfK-Ufipa

Le traditionnel relevé des chiffres du marché de l’Ufipa change de mains. Il est désormais opéré par l’institut GfK qui, pour cette première édition, s’est concentré sur les ventes sell-out (opérées par les distributeurs) dans le domaine du bureau. En juin 2019, les ventes chutent de 7,4% par rapport à juin 2018 : -3,8% chez les surfaces culturelles et pure players, -4,7% dans les superstores, -5,4% dans les hypers et supermarchés, et -11,7% chez les VADistes et fournituristes de bureau. Le chiffre d’affaire de l’Office s’élève ainsi à 3, 234 milliards d’euros sur douze mois glissants, en recul de 3,9%. Assez naturellement, la catégorie pèse davantage sur les circuits VAD et fournituristes (71,5% des ventes) et superstores (75,5%) que dans les hypers/supers (1,5%)

Les différentes familles de produits
Toutes les familles de produits subissent ce repli des ventes. De juin 2018 à juin 2019, le classement enregistre -13%, les machines de bureau -11,5%, les consommables -8%, le papier façonné -7,8%, l’écriture -7,3%, les adhésifs -4,8% et le papier reprographique -0,9%. Sur douze mois, seul le papier reprographique est dans le positif. Cette tendance est notamment justifiée par la concentration du secteur de la papeterie sur la rentrée scolaire sur les mois de juin, juillet et août. Chaque année, les ventes bureau ralentissent pendant cette période.

Article en lien