Bilan e-commerce 2021 : les chiffres clés de la Fevad

©Cottonbro sur Pexels

Traditionnellement, en début d’année, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) dresse le bilan de l’exercice passé. Le 3 février 2022, lors d’une conférence de presse, l’organisation a ainsi donné les chiffres des ventes web en France en 2021. Le Papetier de France a sélectionné les chiffres-clés.

129 milliards d’euros
L’e-commerce des produits et services a généré un chiffre d’affaires de 129 milliards d’euros en 2021, en hausse de 15,1% par rapport à 2020.

+7%
Les ventes de produits sur internet ont progressé de 7%, un chiffre relativement bas, qu’il faut toutefois mettre en perspective au regard de la performance exceptionnelle de 2020 : +42%. Les produits représentent aujourd’hui 52% des ventes web.

14,1%
C’est la part du e-commerce dans le commerce de détail français (+0,7%).

+11%
Le nombre de sites e-commerce a grimpé de 11%, atteignant 200 100 sites actifs. La Fevad note que les sites des enseignes du commerce physique sont en forte progression, montrant une digitalisation importante depuis le début de la crise sanitaire.

60 euros
Panier moyen des cyberacheteurs en 2021, en légère baisse de 0,8% par rapport à 2020, mais au-dessus du niveau de 2019 (+1,8%). Plus de 2 milliards de transactions ont ainsi été effectuées l’an dernier.

+16,3%
Du côté des ventes aux professionnels, le panel iCE 100 (les 100 sites leaders du e-commerce) recense une croissance de 16,3% en 2021, après une hausse de 10,7% en 2020. Pour la Fevad, le rythme est revenu à celui d’avant-crise.

Quelles sont les attentes des cyberacheteurs ?
Dans une étude de Médiamétrie réalisée pour la Fevad, les cyberacheteurs ont été interrogés sur les axes d’amélioration prioritaires pour les sites e-commerce. La sécurité des transactions arrive en tête pour 63% (+5 points), devant la transparence de l’offre (54%, +11 points), ex-aequo avec la gratuité de la livraison (54%, -5 points). Suivent la protection des données personnelles (53%, +5 points), la qualité du service client (52%) et le respect des délais de livraison (52%, -8 points).

Article en lien