Bientôt un label pour les marketplaces ?

Photo: Unsplash

En cette fin d’année 2020 qui a vu une accélération de la transition numérique des commerces pour compenser les confinements et les fermetures des points de vente physiques, le Gouvernement annonce la création d’un label pour les places de marché en ligne vertueuses. Prévu pour le premier semestre 2021, il récompensera des engagements ambitieux en termes de « loyauté et de transparence à l’égard de leurs partenaires commerciaux, mais également de protection des consommateurs, de responsabilité sociétale, environnementale ou encore de fiscalité », précise le communiqué du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance. Cette initiative, destinée à valoriser les marketplaces qui améliorent leurs pratiques commerciales, est dans la même dynamique que la charte des acteurs du e-commerce mise en place le 26 mars 2019 afin d’éclaircir les relations entre les plateformes e-commerce et les TPE/PME françaises (charte signée en premier lieu par Boulanger, Cdiscount, Conforama, eBay, Fnac-Darty, La Redoute, Le Bon Coin, Mano-Mano et Rakuten). Cette charte évolue d’ailleurs pour prendre en compte l’entrée en vigueur du règlement européen promouvant l’équité et la transparence pour les entreprises utilisatrices de services d’intermédiation en ligne – autrement dit les places de marché en ligne. En plus des signataires de la première charte, Amazon, LDLC, Backmarket et Certideal rejoignent la nouvelle charte.

Article en lien