Baromètre Ufipa/GfK : octobre surprend positivement

Image: Rudy and Peter Skitterians de Pixabay

Même si octobre marque une nouvelle baisse des ventes pour le secteur papeterie dans sa globalité, le segment Office signe un très bon mois. Dans son baromètre mensuel réalisé pour le compte de l’Ufipa, l’institut GfK relève ainsi -1,2% en valeur en cumul annuel mobile pour la filière papeterie, soit un chiffre d’affaires estimé à 4,1 milliards d’euros. L’Office, lui, progresse de 17,3% en octobre, ce qui rééquilibre son résultat sur les dix premiers mois de l’année 2020 (+1,5%) et sur douze mois glissants (+0,5% et un CA de 3,221 milliards d’euros).

L’impression booste octobre
Ce très bon score en octobre est sans aucun doute le résultat d’une nécessité de s’équiper avant le deuxième confinement. Pour preuve, les ventes de machines de bureau sont à +41,4% par rapport à octobre 2019, soit +13,2% en cumul à date et +9,5% sur douze mois. Les consommables d’impression ont également été très sollicités avec +29,8% en octobre, +15% pour la période janvier-octobre et +11,8% en cumul annuel mobile (CAM). Une autre catégorie marque une belle croissance, l’écriture/traçage, avec +17,4% en octobre, redressant la barre pour arriver à -0,8% sur dix mois et -1% en CAM. Même tendance pour les adhésifs : +4,1% en octobre mais -1,7% en cumul à date et -1,9% sur douze mois. Le papier façonné est dans le vert ce mois-ci, +3,2%, mais reste globalement en recul avec -5,3% en CAM. Quant au classement et au papier reprographique, ils continuent de chuter avec respectivement -0,8% et -3,6% sur le mois, -13,8% et -13,3% sur neuf mois, -13,2% et -12,1% sur douze mois glissants.

Pas de trêve pour les fournituristes
Ce mois d’octobre bénéficie à tous les circuits de distribution sauf les fournituristes et la vente à distance. Les surfaces culturelles et pure players performent avec +41,2% sur le mois, soit +10,6% sur janvier-octobre et +8,4% en cumul annuel mobile (520 millions d’euros de CA). Les hypers et supermarchés sont aussi en forme avec +23,5% sur le mois, +11,6% en cumul à date et +9,5% en CAM (CA de 1,5 milliard d’euros). Les superstores profitent de ce bon mois avec +22,9% en octobre, ce qui les ramène dans un mouvement positif avec +1,2% en cumul à date et +0,6% sur douze mois (CA de 485 millions d’euros). A l’inverse, la vente à distance et les fournituristes ne parviennent pas à revenir avec -7,1% en octobre, soit -19,6% sur la période janvier-octobre, et -17,8% sur douze mois (CA de 722 millions d’euros).

Article en lien