Baromètre Ufipa/GfK : un marché contrasté en mai 2020

L’Ufipa et GfK ont publié l’édition du mois de mai de leur baromètre papeterie office. Par rapport à mai 2019, les ventes progressent de 1,8% en mai 2020. Le marché est stable à -0,1% sur la période janvier-mai. En cumul annuel mobile (mai 2019 – mai 2020), il recule de 1,9%, s’élevant à 3,187 milliards d’euros. Globalement, le secteur enregistre ainsi 4 milliards d’euros sur douze mois glissants, soit -3,2%.

Les tendances de mars et avril se confirment
Plus en détails, les chiffres révèlent un fort contraste entre les différents circuits de distribution : si les hypers et supers poursuivent leur montée (+23,1% de mois à mois, +27,8% en cumul à date et +6,1% en cumul annuel mobile), la vente à distance et les fournituristes de bureau continuent de chuter (-39,4% de mois à mois, -27,4% en cumul à date et -14,5% en cumul annuel mobile). Les superstores affichent +10,6% entre mai 2019 et mai 2020, mais restent à -10% sur la période janvier-mai 2020 et -4,9% sur douze mois glissants. Quant aux surfaces culturelles et pure players, ils sont dans le vert avec +20,5% de mois à mois, +0,8% en cumul à date et +1,2% sur douze mois glissants.
Même observation du côté des produits. Les consommables d’impression performent toujours : +27,8% entre mai 2019 et mai 2020, +19,9% sur janvier-mai 2020, +6,2% en cumul annuel mobile. Ils représentent maintenant 32% du CA du secteur papeterie office. Les machines de bureau progressent également avec +18,3% de mois à mois, +8,2% en cumul à date et -0,8% sur douze mois. En revanche, toutes les autres familles de produits sont dans le rouge : respectivement -9,8%, -5,4% et -3,1% de mois à mois, en cumul janvier-février et en cumul annuel mobile pour l’écriture ; -2,7%, -6,7% et -2,6% pour les adhésifs ; -24,1%, -17,6% et -5,9% pour le papier façonné ; -30,5%, -24,6% et -11,4% pour le classement ; -28,4%, -16,8% et -7,7% pour le papier reprographique.

Article en lien