Baromètre Ufipa/GfK : une éclaircie en septembre

Photo : Rawpixel Ltd. @AdobeStock

L’Ufipa a publié les résultats du relevé de conjoncture mensuel réalisé par l’institut GfK pour le mois de septembre 2020. L’activité du secteur papeterie reste en recul de 2,2% en cumul annuel mobile, soit un chiffre d’affaires estimé à 4,1 milliards d’euros. En observant la partie Office, le chiffre d’affaires se maintient à 3,176 milliards d’euros sur douze mois, soit -1,2%. Entre janvier et septembre 2020, le secteur reste flat avec -0,2%. En revanche, le mois de septembre est rassurant avec des ventes en progression de 1,8% par rapport à septembre 2019.

Les fournituristes peinent à se relever
Conformément aux derniers mois, les hypers et supermarchés performent toujours avec +3,7% sur le mois, +10,5% sur les trois premiers trimestres de l’année et +7,6% en cumul annuel mobile (1,471 milliards d’euros de CA). Les surfaces culturelles et pure players généralistes sont également en forme avec +9,9% sur le mois, +6,7% en cumul à date et +4,8% en cumul annuel mobile (CA de 502 millions d’euros). Les superstores, eux, reprennent des couleurs avec +5% en septembre, soit -1,4% pour les trois premiers trimestres 2020 et -1,7% sur douze mois (CA de 475 millions d’euros). A l’inverse, la vente à distance et les fournituristes poursuivent leur chute avec -8,9% en septembre, atteignant -21,1% sur la période janvier-septembre, et -17,9% sur douze mois (CA de 728 millions d’euros).

Les consommables d’impression en recul
Côté produits, les tendances des derniers mois sont toujours fortes, sauf pour les consommables d’impression qui reculent pour la première fois en 2020 : -3,6% en septembre. Ils se maintiennent toutefois sur l’année avec +13,1% en cumul à date et +8,4% sur douze mois glissants. Quant aux machines de bureau, elles restent un produit phare avec +8,3% sur le mois, +9,8% sur 9 mois et +5,8% en cumul annuel mobile.
L’écriture, le papier façonné et les adhésifs continuent de remonter la pente avec respectivement +10%, +5,6% et +4,7% en septembre. Les chiffres sur les neuf premiers mois de l’année 2020 restent pourtant négatifs: -2,2%, -6% et -2,3%. Même constat pour le cumul annuel mobile: -2,3% pour l’écriture, -6% pour le papier façonné et -2,2% pour les adhésifs. Les ventes de classement et de papier reprographique restent dans le rouge : -3% et -5,7% sur le mois, -14,9% et -14,4% sur neuf mois, -13,6% et -12% sur douze mois glissants.

Article en lien