Baromètre GfK/Ufipa : un bon mois de juin pour les spécialistes

© Miesha Maiden – Pexels

Au cœur de l’été, l’édition du mois de juin 2021 du baromètre mensuel de GfK pour l’Ufipa a montré une tendance clairement positive pour les distributeurs spécialisés.

Au global, le marché de la papeterie progresse de 6,4% en cumul annuel mobile. Le secteur pèse ainsi 4,3 milliards d’euros. Plus en détail, l’Office (hors IT et mobilier de bureau notamment) gagne 2,8% sur douze mois, soit 3,277 milliards d’euros, bien que les ventes soient en recul de 5% en juin 2021 par rapport à 2020. Sur le premier semestre 2021, le secteur affiche ainsi -2,2%.

Les spécialistes ont le vent en poupe
Du côté des circuits de distribution, la situation est contrastée. En juin 2021, les hypers et supers poursuivent leur repli avec -10,7%. Au premier semestre, leurs ventes chutent de 17,7%, soit -2,4% en cumul annuel mobile. Pour leur part, les fournituristes de bureau et la vente à distance continuent leur remontée avec +0,8% sur le mois, +5% sur le semestre et -3,1% sur douze mois glissants. Les superstores, eux, sont un peu moins performants avec -7,7% en juin. Ils gardent cependant la forme au premier semestre 2021 avec +14,9%, ainsi qu’en cumul annuel mobile avec +13,3%. Dans la même veine, les surfaces culturelles et pure players voient leurs ventes baisser de 1,5% en juin, tout en ayant de bons scores sur la période janvier-juin, +14,5%, et sur douze mois glissants, +17,5%.

Le papier façonné revient en force
En observant les différentes familles de produits, le virage annuel vers le scolaire se fait déjà ressentir en juin 2021. L’écriture-traçage est toujours au top avec +14,8% sur le mois, +12,9% sur le semestre et +9,6% en cumul annuel mobile. Le papier façonné montre aussi de bons chiffres : +9,9% en juin, +11,2% sur six mois et +5% sur douze mois glissants. Les adhésifs sont toujours dans le vert avec +3,1% en juin, +10,3% sur le premier semestre 2021 et +7,9% en cumul annuel mobile. Quant au classement, il reprend des couleurs avec +3,4% sur le mois et +11,1% pour la période janvier-juin, ce qui permet à la catégorie de se stabiliser sur douze mois. En revanche, les familles très orientées bureau marquent le pas en juin : -7,1% pour les machines de bureau, -18,2% pour les consommables et -3,2% pour le papier reprographique. Si les machines de bureau restent dans le positif sur six et douze mois (respectivement +7,3% et +12,9%), les consommables et le papier repro sont dans le rouge : -15,8% et -4,6% sur le premier semestre, -2,3% et -5,3% en cumul annuel mobile.

Article en lien