Baromètre GfK-Ufipa : octobre affiche -0,7%

 

Photo by Frans Van Heerden from Pexels

Chaque mois, l’Ufipa et l’institut GfK étudient la conjoncture du secteur papeterie Office. Au mois d’octobre 2019, la filière recule de 0,7% en cumul annuel mobile avec un chiffre d’affaires de 4,1 milliards d’euros tous circuits de distribution confondus. Sur les catégories auditées par GfK (hyper/supermarchés, VAD et fournituristes, superstores bureau, surfaces culturelles et pure players), les ventes s’élèvent à 3,207 milliards d’euros en cumul annuel mobile, soit -2,8% et -4,2% par rapport à septembre. Tous les circuits de distributions sont concernés par ce repli (hypers/supers à -3,8%, VAD et fournituristes à -5,5%, superstores stables avec +0,6%) sauf les surfaces culturelles et pure players (+1,7%). Rappelons que la papeterie Office représente 4,5% du CA des hypers et supers non-alimentaires, contre 71 à 76% du CA des superstores et fournituristes.

Le papier repro résiste en cumul annuel mobile
Du côté des produits, seul le papier reprographique sort la tête de l’eau avec +1,8% sur douze mois, quand l’écriture affiche -1,8%, les adhésifs -2,6%, le papier façonné -1,9%, le classement -5%, les machines de bureau -3,5% et les consommables -4,6%. En octobre, par rapport à septembre, toutes les familles sont dans le rouge. L’écriture représente ainsi 16,7% du marché, les adhésifs 6%, le papier façonné 14,5%, le classement 11,1%, les machines de bureau 10,4%, les consommables 29,3% et le papier reprographique 12%.

Article en lien