Baromètre GfK-Ufipa : un mois de mai 2022 mitigé

©Photo by Karolina Grabowska sur Pexels

Le 4 juillet 2022, L’Ufipa et GfK ont publié les résultats de leur baromètre mensuel du marché de la papeterie pour mai 2022. Le secteur enregistre un léger recul : -1,6% en cumul annuel mobile, soit un chiffre d’affaires de 4,2 milliards d’euros sur douze mois glissants.
En zoomant sur la papeterie office, le marché se monte à 3,112 milliards d’euros entre mai 2021 et mai 2022. GfK étant dans une démarche d’enrichissement de son panel distributeurs depuis janvier 2022, notamment pour la famille des fournituristes de bureau et les enseignes, l’institut prévient que cela impacte les tendances circuits et produits ; les évolutions sont donc ajustées. La papeterie office est ainsi globalement en repli : -6,8% en cumul annuel mobile, -2,8% en cumul à date et -0,2% de mois à mois (mai 2022 vs. mai 2021). L’ensemble des circuits sont en baisse, de -12,2% pour les hypers-supers à -3,8% pour les spécialistes culturels et pure players, en passant par -5,1% pour les superstores (en cumul annuel mobile). La VAD et les fournituristes, eux, sont stables sur douze mois glissants. En revanche, ils performent en mai 2022 par rapport au mois de mai 2021 avec +22,6%.
Sur les produits, le recul des ventes est général, mais particulièrement prononcé pour les consommables d’impression et les machines de bureau (respectivement -13,5% et -8,4% en cumul annuel mobile). En comparant mai 2022 à mai 2021, l’écriture-traçage, les adhésifs, le papier façonné et le classement sont stables avec des évolutions proches de 0 ; les machines de bureau et les consommables sont à -6,7% et -7,4% ; et le papier façonné affiche +31%, sans doute le fait des augmentations de prix qui boostent la donnée en valeur.

Article en lien