Baromètre GfK pour l’Ufipa : mai confirme la reprise du bureau

©Alexander Stein – Pixabay

L’édition du mois de mai 2021 du baromètre mensuel de GfK pour l’Ufipa a été rendu publique le 7 juillet. Au cours de ce cinquième mois de l’année, la profession enregistre de bons résultats : +6,5% en cumul annuel mobile. Le secteur pèse ainsi 4,3 milliards d’euros. Plus en détail, l’Office (hors IT et mobilier de bureau notamment) progresse de 3,4% sur douze mois, soit 3,288 milliards d’euros. Petit bémol, les ventes baissent de 3,9% en mai 2021 par rapport à 2020. Notons que mai de l’année dernière était le mois du déconfinement, synonyme d’une activité accrue. Sur la période janvier-mai 2021, le secteur recule légèrement de 1,7%.

La vente à distance reprend des couleurs
En observant les différents circuits de distribution, mai 2021 signe le retour des fournituristes de bureau. De mois à mois, ils progressent de 29,4%, soit +5,9% sur les cinq premiers mois de l’année. Sur l’année mobile, la vente à distance remonte à -4,4%. Les ventes sont évaluées à 729 millions d’euros. A l’inverse, les hypers et supermarchés, qui avaient surperformé l’an dernier, chutent : -17,8% de mai 20 à mai 21, -18,5% sur janvier-mai, soit 1,5% sur douze mois. Ils engrangent quand même un chiffre d’affaires de 1,452 milliards d’euros. Du côté des superstores, même si le mois de mai affiche -4,4%, les résultats cumulés restent bons : +20% depuis janvier et +15,5% sur l’année mobile (532 millions d’euros). Même constat chez les surfaces culturelles et les pure players avec -1,3% sur le mois mais +17,8% depuis janvier et +19,4% sur douze mois (574 millions d’euros).

Le classement redresse la barre
Les différentes familles de produits montrent également une tendance positive. L’écriture-traçage et les adhésifs continuent leur belle année avec respectivement +21,1% et +11% en mai, soit +12,6% et +11,6% depuis janvier, et +8,8% et +8,1% sur douze mois mobiles. Le papier façonné et le classement, qui avaient souffert en 2020, redressent la barre avec +24,5% et +26,2% sur le mois, +11,5% et +12,6% en cumul à date, et +4,4% et -0,7% sur l’année mobile. Pour le papier reprographique, les chiffres sont plus modérés : +9,4% en mai, mais -4,9% depuis janvier et -6,3% sur douze mois. Stars de 2020, les machines de bureau baissent de 2,8% mais restent largement dans le vert en cumul, +9,9% depuis janvier et +15,1% sur l’année mobile. Les consommables sont moins en forme avec -23,2% sur le mois, -15,4% sur les cinq premiers mois de l’année, pour un petit +0,2% en cumul annuel mobile.

Article en lien