Aurelius confirme la vente d’Office Depot République tchèque et Slovaquie à PBS

Dans la ligne de la transformation d’Office Depot Europe (depuis son acquisition en 2017), Aurelius Equity Opportunities a confirmé le 7 novembre 2019 la vente de ses filiales tchèque et slovaque au distributeur spécialisé PBS Holding AG, qui travaille notamment les marchés allemand, autrichien, polonais, hongrois, italien, slovène, tchèque et slovaque. Office Depot CEE, qui dispose d’une grosse activité de contractualisation, génère 65 millions d’euros de chiffre d’affaires.

« Office Depot Europe a considérablement amélioré son efficacité grâce à des optimisations de processus et à des améliorations du système. Les investissements importants et les changements organisationnels autour des capacités e-commerce du groupe sont récompensés par un développement favorable des activités en ligne. La stratégie centrée sur le client implique également une extension des gammes. La cession des activités dans les pays d’Europe de l’est et centrale permettra une concentration des ressources du groupe sur les marchés les plus dynamiques », explique le communiqué d’Aurelius.

Le fonds d’investissement précise également que d’autres transactions sont attendues dans les prochains mois. Lors de la publication des résultats d’Aurelius fin octobre, le fonds révélait que les trois volets d’Office Depot (Viking, contractualisation et retail) étaient à des étapes différentes de leur transformation. Aurelius semblerait vouloir se concentrer sur le modèle online avec des produits à plus forte marge et des services à valeur ajoutée. Dans ce contexte, le devenir d’Office Depot France pose question. Même si son directeur général Guillaume de Feydeau a réaffirmé cet été combien le modèle multicanal était important pour Aurelius, la filiale française reste un des seuls pays européens à conserver une activité retail avec sa soixantaine de magasins (avec la Suède).

Article en lien