Le Saviez-vous? Aux origines du trombone

Alexander Stein – Pixabay

Chacun d’entre nous l’utilise, parfois quotidiennement, sans y prêter attention. Pourtant le trombone a une histoire peu commune. Ce petit objet né au XIXe siècle a su conquérir le monde du bureau comme la clientèle fantaisie.

Né avec la démocratisation de l’imprimé
Les premiers trombones apparaissent au XIXe siècle pour remédier au problème des agrafes en fer qui perforaient les documents, rouillaient et souillaient le papier. Est alors créée cette petite attache qui consiste en un fil d’acier replié en trois boucles pour la version standard. Avec la démocratisation de l’usage du papier et de l’imprimerie, il trouve vite sa place dans les bureaux pour éviter les feuilles volantes. Aujourd’hui, sa forme varie du grand classique pour les professionnels aux formes fantaisistes pour les particuliers.

La guerre des brevets
Malgré de nombreuses tentatives pour se l’attribuer, la paternité du trombone reste inconnue. Le Norvégien Johan Vaaler la revendique avec des brevets en Allemagne en 1899 et aux Etats-Unis en 1901 qui tombent rapidement dans le domaine public. Plusieurs Américains déposent également des brevets mais la production de trombones a, en réalité, déjà commencé depuis quelques décennies en Grande Bretagne. L’usine Gem Manufacturing édite le trombone que nous connaissons tous dès 1892 (d’où la dénomination Gem clip dans les pays anglophones). En 1899, l’entreprise brevète la machine fabriquant les trombones plutôt que le trombone lui-même, permettant l’essor de le production de l’objet.

De la papeterie à l’orchestre ?
Quel rapport entre un instrument à vent plutôt volumineux et l’accessoire qui se trouve sur tout bureau ? Leur nom. Mais qui, de l’instrument de musique ou de l’accessoire de papeterie, a donné son nom à l’autre ? La grande trompette est née avant le trombone de bureau, ce qui pousse à croire que l’instrument de musique a bel et bien inspiré la dénomination de l’accessoire de papeterie par analogie de forme. Le dictionnaire de l’Académie française de 1935 (la prochaine édition est en cours d’élaboration) confirme cette hypothèse puisque le mot trombone n’y désigne qu’un instrument de musique, aucune mention de l’accessoire de bureau.

D’un trombone à une maison !
En 2005, le Canadien Kyle MacDonald se lance un défi en contemplant les objets présents sur son bureau : à partir d’un petit trombone rouge, il se donne un an pour acquérir une maison grâce au troc ! Il commence par échanger son trombone avec un stylo, lui-même échangé contre un bouton de porte, troqué pour un barbecue. Générateur électrique, pompe à bière, motoneige, camionnette, contrat pour un disque, etc. Grâce aux médias et à une communauté de fans, il parvient à son objectif en juillet 2006. Un livre retrace son aventure, intitulé Un trombone rouge.

Le mot: Tromba
Le mot trombone est tiré de l’italien tromba qui signifie trompette, auquel a été ajouté le suffixe -one pour exprimer la grandeur de cette trompette. Le mot désignera ensuite l’accessoire de papeterie par analogie.

Article en lien