International Paper se sépare de son activité papier d’impression

L’usine International Paper de Saillat en Haute-Vienne.

Afin de se concentrer sur la production de carton ondulé pour emballages et de fibres de cellulose absorbantes, International Paper souhaite se séparer des neuf unités produisant son papier d’impression, dont le site français de Saillat en Haute-Vienne qui édite le papier bureautique Rey entre autres. Le 3 décembre 2020, l’industriel a annoncé la création d’une société, SpinCo, dédiée à cette activité. Les deux entités seront autonomes d’ici la fin de l’année 2021. SpinCo sera dirigée par Jean-Michel Ribiéras, actuellement vice-président senior du segment Emballage industriel. L’entreprise devrait enregistrer un chiffre d’affaire de 4 milliards d’euros avec ses 2,9 millions de tonnes métriques de papier non couché et ses 400 000 tonnes de papier couché. International Paper conservera 19,99% de l’actionnariat de SpinCo, le reste sera distribué aux actionnaires du groupe. Avec cette nouvelle organisation, qui vise à réduire les coûts structurels, International Paper entend générer entre 350 et 400 millions de dollars de revenus supplémentaires d’ici 2023.L’usine de Saillat compte 600 salariés. Le communiqué d’International Paper ne précise pas si SpinCo maintiendra son organisation et les emplois.

Article en lien