Bilan Copacel: 2020, une année chahutée pour le papier graphique

©Richard Dykes pour Unsplash

Comme chaque année en mars, Copacel a présenté les résultats de l’industrie papetière en 2020, et évoqué les perspectives du marché en 2021. La production française de papiers et cartons a reculé de 6,1% en volume, atteignant 6,9 millions de tonnes, et -12,7% en valeur. La situation est très différente selon les familles de produits. Les usages graphiques chutent de 26,7%, soit 1,2 million de tonnes. Ils représentent 17% de la production. L’emballage et le conditionnement sont stables avec -0,4% (4,4 millions de tonnes), quand les papiers d’hygiène progressent de 1,8%, soit 832 000 tonnes. De toute évidence, le papier graphique a souffert d’une baisse drastique de la consommation des papiers bureautiques, mais aussi des papiers journaux. Un autre facteur a été la fermeture de capacités de production, notamment l’usine Chapelle d’Arblay de Rouen. A l’inverse, l’emballage et l’hygiène ont été fortement sollicités pour l’e-commerce et les nouvelles habitudes sanitaires. La production de pâte à papier a été, elle, stable.

Qu’attendre en 2021 ?
En 2021, Copacel prévoit une demande soutenue avec la reprise de la consommation. Les tendances lourdes des dernières années seront amplifiées par la crise sanitaire, à savoir la progression de l’emballage et de l’hygiène pour le commerce en ligne et les questions sanitaires. Dans un contexte de désaffection du plastique, les papiers cartons ont clairement une carte à jouer avec des démarches environnementales à promouvoir. Du côté des papiers graphiques, « l’asymptote consommation/production n’est pas encore atteinte. Après le trou d’air du Covid, le marché remontera avec le retour des personnes dans les bureaux, mais il ne retrouvera pas son niveau d’avant car de nouveaux changements d’usages s’opèrent avec le télétravail. Le tassement du graphique n’est donc pas terminé », conclut Philippe d’Adhémar, président de Copacel et dirigeant d’International Paper.

Copacel présente son nouveau logo

Changement d’identité visuelle pour l’Union française des industries des cartons, papiers et celluloses avec un nouveau logo. Plus contemporain et coloré, il est accompagné d’une base line plus concise et directe : « L’industrie papetière française ».

Article en lien