Impression : les MPS digitalisent les PME

Photo: Lexmark

Fin septembre le bureau d’études international Quocirca, spécialiste du marché de l’impression, a identifié les offres servicielles MPS (Managed Print Services – voir Le Papetier de France 829) comme un facteur clé dans les démarques de digitalisation des petites et moyennes entreprises. Cette analyse Print2025 montre que 81% des PME considèrent que les MPS accélèreront leur transformation numérique d’ici 2025. 47% envisagent même d’accroitre leur utilisation de ce types d’offres en infogérance. Pour Louella Fernandes, directrice de la recherche chez Quocirca, « Alors que les questions de budgets et de ressources ont auparavant empêché les PME de se digitaliser, le besoin d’améliorer leur efficacité et leur productivité les amène à explorer le déploiement de cette technologie. Il y a un fort potentiel de marché pour les entreprises qui peuvent offrir des conseils et des services. »
Malgré le souhait de minimiser les impressions, 66% des PME sondées estiment que les documents papiers seront toujours important en 2025 (76% aujourd’hui). Les MPS permettent d’anticiper un allègement de la consommation d’impression avec des coûts maitrisés (matériel et consommables). Néanmoins les mentalités évoluent rapidement puisque 63% disent que tout document devrait être scanné et 60% pensent que le contenu digital est plus sécurisé.

Le chiffre
55%
des PME sondées par Quocirca préfèreraient des services d’impression (print-as-a-service) que s’équiper en matériel à l’avenir.

Article en lien