Focus: Imprimer en toute simplicité

Les fabricants de périphériques d’impression ne cessent de rivaliser d’ingéniosité pour proposer des imprimantes de plus en plus adaptées à chaque catégorie d’entreprises. Connectivité, rapidité d’impression, sécurité, mais aussi format compact, facilité de chargement des consommables et simplicité d’utilisation… Coup de projecteur sur une sélection d’imprimantes destinées aux petites et moyennes entreprises, professions libérales, indépendants et autres travailleurs en home office.

Le Chiffre: 3,33 millions
Nombre de multifonctions vendues en France en 2018 selon le Syndicat national des entreprises de solutions et systèmes d’information et d’impression (Snessii), en recul de 4,8% par rapport à 2017. Les imprimantes à fonction unique chutent également avec 330 247 pièces écoulées, soit -25,2% en un an.

ANALYSE : La sécurité des imprimantes en question

Dans son étude Global Print Security Landscape 2019, le cabinet spécialisé Quocirca met le doigt sur les brèches causées par les systèmes d’impression connectés dans la sécurisation des données. 59% des sociétés ont d’ailleurs signalé une perte de données liée à l’impression dans l’année en cours. Alors que le RGPD est dans tous les esprits depuis 2018, les vulnérabilités des multifonctions sont à prendre en considération pour favoriser les bonnes pratiques de sécurité et minimiser les risques de fuites de datas. L’étude révèle aussi que 11% des dépenses de sécurité informatiques sont consacrés à des mesures concernant l’impression. Notons également qu’il existe un véritable écart entre la perception des risques – 70% des entreprises craignent une attaque par virus/malware – alors que les accidents réels sont principalement causés par des usages inappropriés en interne (32% des incidents). Quocirca relève que le recours au services infogérés (MPS – Managed print services) améliore la sécurité des données : 62% des entreprises utilisent ces services précisément pour sécuriser leurs impressions.

Article initialement paru dans Le Papetier de France n°838 – Décembre 2019.

Article en lien