Exacompta Clairefontaine mesure l’impact de la crise Covid-19 sur son premier semestre 2020

Le groupe Exacompta Clairefontaine a publié ses résultats pour le premier semestre 2020. Des chiffres évidemment marqués par la crise sanitaire due au Covid-19. « Alors que les projections que l’on pouvait faire en début d’année permettaient de tabler sur un semestre nettement positif, les unités du groupe ont dû faire face à l’épidémie de Covid 19 à partir du 15 mars […] Quelques arrêts, le fractionnement des fabrications, des ventes en net retrait et l’augmentation des stocks ont été autant de facteurs qui ont inversé l’évolution des résultats par rapport au premier semestre 2019 », explique le rapport du 17 septembre 2020. Le chiffre d’affaires du papetier s’élève ainsi à 313,5 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année 2020. A périmètre constant (excluant les sociétés acquises en 2019 Eurowrap et Biella), le groupe enregistre des ventes à 267,2 millions d’euros contre 307,9 millions d’euros au premier semestre 2019.
En détail, le papier a engrangé 130,5 millions d’euros. « La chute de l’activité des fournituristes de bureaux et des imprimeurs a marqué le deuxième trimestre et le tonnage de papiers vendus par nos quatre usines a régressé de près de 8 %. Notre production a pu se maintenir grâce à notre capacité de stockage et à nos propres activités de transformation », précise l’entreprise. Justement, la transformation a rapporté 248,5 millions d’euros. « Le volume global de nos ventes à destination des bureaux et des ménages a fortement baissé de mars à juin, avec de fortes disparités suivant les spécialités. Notre production d’articles pour la rentrée des classes ou la fin de l’année a été peu influencée par l’épidémie », remarque Exacompta Clairefontaine. Quant aux opérations inter-secteurs, elles sont dans le négatif avec -65,4 millions d’euros. La France reste le premier marché de Clairefontaine avec 167,9 millions d’euros de CA, suivie par la zone Europe, 132 millions d’euros, et le reste du monde, 13,6 millions d’euros.

Notre activité commerciale au troisième trimestre 2020 est revenue au niveau de celle de l’an dernier mais il n’y a pas eu de compensation des méventes du printemps liées à la pandémie et au confinement. Par ailleurs, les demandes de nos clients portent actuellement sur le court-terme et il est encore trop tôt pour voir clairement quel sera l’impact de cette crise sur les modes de consommation. Sur l’ensemble de l’exercice, notre résultat opérationnel devrait être en retrait significatif sur celui de l’an dernier. »
Le conseil d’administration d’Exacompta Clairefontaine

Article en lien