Déconfinement : les points clés pour protéger ses salariés

Ce dimanche 3 mai 2020, le ministère du Travail a publié un protocole de déconfinement à destination des entreprises. Ce document d’une vingtaine de pages établit les mesures à prendre dans chaque entreprise pour éviter les risques d’exposition des salariés au virus Covid-19. Le Gouvernement recommande toujours la pratique du télétravail autant que possible, mais lorsque la présence sur le lieu de travail est nécessaire, « le séquencement des activités et la mise en place d’horaires décalés font également partie des mesures organisationnelles qui, en limitant les risques d’affluence et de concentration des personnels, permettent de respecter les règles de distanciation physique ». Lorsque cette organisation est impossible, les autorités demandent que des mesures de protection individuelle soient prises, comme le port du masque. Notons que « la généralisation des tests ou de la prise de température en entreprise n’est pas recommandée ». Les campagnes de dépistage organisées par les entreprises sont interdites.

Les infos clés du protocole national de déconfinement

4 m2
Chaque poste de travail doit garantir 4 m2 sans contact, soit 1 mètre de distance autour de la personne (salarié ou client). Pour le calcul de la jauge du nombre de personnes présentes, « pour un magasin, il convient de retrancher à la surface totale celle qui est occupée par les rayonnages et les réserves (entre autres) pour déterminer in fine la surface résiduelle pour l’accueil des clients », explique le ministère.

Plans de circulation
« L’employeur cherchera, outre les réorganisations du travail permettant de séquencer les process, à revoir l’organisation de l’espace de travail pour éviter ou limiter au maximum les croisements. Chaque personne travaillant au sein de l’organisation doit être informée des nouvelles conditions de circulation, et dans les locaux de travail, des conditions d’usage des espaces », précise le protocole. Il est ainsi recommandé d’organiser ses bureaux ou son magasin pour une circulation à sens unique qui évite la rencontre entre deux personnes.

Les masques
Le protocole établit que les masques grand public sont un complément des gestes barrières mais ne peut se substituer aux règles de distanciation physique. « Hors professionnels de santé, l’employeur peut fournir des masques FFP1 ou des masques alternatifs à usage non sanitaires, dits « grand public ». » Le ministère de l’Economie et des Finances s’est associé à La Poste pour créer une plateforme https://masques-pme.laposte.fr/ destinée à faciliter l’achat de masques par les PME. Le port de gants est par ailleurs déconseillé car il donne un faux sentiment de protection et serait ainsi contre-productif.

Le nettoyage
Il doit être fréquent sur toutes les surfaces régulièrement touchées, avec un produit contenant un tensioactif. Il est également recommandé de bien aérer les locaux, toutes les 3 heures pendant 15 minutes.

Consulter l’intégralité du protocole.

Par ailleurs, la Fédération Eben a publié un guide pratique pour accompagner les entreprises du bureau et du numérique dans ce déconfinement.

 

Article en lien