Les salariés de Bic à Vannes en grève

Jeudi 3 janvier 2019, une quarantaine de salariés de l’usine Bic de Vannes a entamé un mouvement de grève illimitée. La veille, l’entreprise avait confirmé la cession de son département Sport à Tahe Outdoors. Cette opération a pour conséquence la fermeture du site de Vannes, qui produit également les références Bic Ecriture. La production du célèbre 4 couleurs sera relocalisée à Marne-la-Vallée en région parisienne et celle des Vision et Velocity en Tunisie. Le plan social qui en découle prévoit 33 licenciements et 6 reclassements au siège de Bic, échelonnés entre avril et juillet 2019. Dans un communiqué relayé par la presse locale, le groupe Bic se dit « conscient de l’impact social que représentent ces suppressions et transferts de postes et mettra tout en œuvre afin de trouver des solutions adaptées à chacun ».

Article en lien