Rendez-vous le 20 mars pour Arjowiggins

Le 7 mars, le tribunal de commerce de Nanterre a accordé un délai de deux semaines au principal candidat à la reprise des papeteries Arjowiggins. L’entreprise suédoise Lessebo Papers a donc jusqu’au 15 mars pour finaliser son plan de reprise qui concerne trois des sites du papetier en redressement judiciaire : Bessé-sur-Braye, Saint-Mars-la-Brière et Château-Thierry. L’offre de reprise serait notamment conditionnée à une contribution des pouvoirs publics, Lessebo apporterait 28 millions d’euros et l’Etat et les régions Pays-de-la-Loire et Centre-Val-de-Loire 32 millions d’euros. 623 emplois sur 830 serait sauvegardés. Une nouvelle audience est programmée le 20 mars.
Une offre partielle a aussi été déposée par l’entreprise sarthoise CGMP pour le site de Saint-Mars-la-Brière.

Article en lien