L’écriture manuscrite occupe toujours une place essentielle dans le quotidien des Français

Hannah Olinger pour Unsplash

A la veille de la rentrée scolaire, l’Ufipa a publié sa nouvelle enquête Opinionway sur « Les Français et l’écriture manuscrite dans leur quotidien ». Cette étude explore le rapport de nos concitoyens au fait d’écrire à la main alors que la digitalisation de nos modes de vie s’amplifie.

Tout d’abord, les Français restent attachés à l’écriture manuscrite puisque 92% d’entre eux l’utilisent chaque jour dans de nombreuses situations. Près de 7 personnes interrogées sur 10 ne la considèrent pas en désuétude, au contraire. Pour 92% des sondés, écrire à la main est essentiel pour l’apprentissage scolaire : pour l’apprentissage de l’orthographe pour 52%, la mémorisation des leçons pour 32%, stimuler la créativité pour 16%. 27% des Français considèrent même que l’écriture manuscrite permet de réduire le temps d’exposition aux écrans.

Écrire pour être plus efficace
A l’âge adulte aussi, l’écriture est importante. Bien écrire confère une bonne image de soi pour 9 Français sur 10, permet de mieux s’intégrer à la société pour 84%, de réussir ses études pour 82% et de progresser dans sa carrière pour 83%. Au bureau, même si le clavier est omniprésent dans le quotidien des sondés, l’écriture manuscrite apparait comme plus pratique et productive pour prendre des notes en réunion (84%), inscrire ses rendez-vous (64%), annoter un document (64%), animer des réunions (54%) et mieux mémoriser des informations (81%). A l’inverse, elle est délaissée lorsqu’il faut travailler en mobilité. Globalement, les femmes sont plus sensibles à l’écriture que les hommes.

A la maison
Au domicile également, écrire à la main est une habitude, par exemple pour faire les listes de tâches domestiques et familiales pour 88% des sondés. Les Français préfèrent recevoir des lettres et messages manuscrits à 65% ; ils sont 88% à considérer qu’ils font davantage plaisir. L’écriture est aussi adaptée pour tenir un journal intime pour 88% des personnes interrogées, pour écrire au sens large pour 77% et stimuler sa créativité pour 72%. Près de 6 Français sur 10 aimeraient réduire leur dépendance à la technologie grâce à l’écriture. 49% regrettent même de ne pas écrire davantage au quotidien. Nos concitoyens sont toutefois complexés puisque 54% d’entre eux déclarent ne pas avoir une belle écriture.

Article en lien