La Fédération Eben et le Syndicat de l’Impression numérique fusionnent

Lors du Symposium de l’impression numérique, le 15 novembre à Paris, la Fédération des entreprises du bureau et du numérique (Eben) et le Syndicat de l’impression numérique et des services graphiques (Sin) ont annoncé leur fusion. Après plusieurs mois d’échanges et de préparation, elle prendra effet au 1er janvier 2019. Pour Thierry Forges, président du Sin : « Le rapprochement avec Eben permettra aux adhérents du Sin de profiter d’une qualité de supports, notamment communication et juridiques, bien supérieure d’une part, et d’autre part de bénéficier de synergies avec les autres membres de la fédération qui s’adressent aux mêmes clients. » Le Sin représente plus de 1500 entreprises, 3500 salariés et 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires.
Concrètement, au 1er janvier 2019, la Fédération Eben créera une nouvelle commission Impression du numérique et services graphiques qui sera présidée par Thierry Forges. Patrick Joly, secrétaire général, intégrera l’équipe Eben à Paris. D’ici 2022, les champs conventionnels des deux conventions collectives (IDCC 1539 et 706) fusionneront également. Ce rassemblement s’inscrit dans le contexte de réduction du nombre des branches professionnelles souhaitée et initiée par l’ordonnance du 22 septembre 2017 (n°2017-1385) portant réforme de la Loi Travail (n° 2016-1088 du 8 août 2016).

Article en lien