Arjowiggins : la décision du tribunal encore repoussée

Le 20 juin 2019, le tribunal de commerce de Nanterre a estimé que les dossiers des potentiels repreneurs des sites de production Arjowiggins n’apportaient pas encore assez de garanties, notamment celui de l’industriel suédois Lessebo Papers (lire notre article). Un délai de 6 jours a donc été accordé, la décision du tribunal sera rendue le 26 mars. Rappelons que cette offre, qui promet de sauver le plus d’emplois, est conditionnée par une aide des pouvoirs publics. Un autre dossier est en cours, celui de l’entreprise sarthoise CGMP (spécialisée dans la fabrication de serviettes et nappes en papier) pour un site et une centaine d’employés. D’autre part, selon nos confrères d’Actu.fr, un groupe de salariés d’Arjowiggins souhaite créer l’entreprise Smart Security Paper pour reprendre l’activité à Crèvecoeur. Ce projet nécessite cependant l’obtention d’un prêt de 20 millions d’euros auprès des institutions publiques.

Article en lien