Inkbox, nouvelle acquisition de Bic Human Expression

La marque Inkbox s’est dernièrement associée à l’œuvre du célèbre artiste Basquiat pour une collaboration. ©Bic & Inkbox

Bic poursuit le développement de sa division Human Expression (dont dépendent notamment les instruments d’écriture) avec l’acquisition de la société canadienne Inkbox. La marque, spécialisée dans les tatouages semi-permanents, a enregistré un chiffre d’affaires de 27 millions de dollars en 2021 avec un modèle de vente directe aux consommateurs. « Les fondateurs de Inkbox, Tyler et Braden Handley, ont trouvé le moyen de répondre aux besoins de la jeune génération de s’exprimer librement en leur offrant la possibilité d’utiliser leur corps comme une toile », observe Gonzalve Bich, directeur général de Bic, dans le communiqué annonçant l’opération. « L’acquisition de Inkbox est une étape supplémentaire de notre stratégie dans le “Do-It-Yourself Skin Creative”. Elle offre une opportunité unique de renforcer notre activité Human Expression et de devenir un des leaders de ce marché émergent en pleine croissance », poursuit-il. En effet, depuis le lancement de son Plan Horizon en 2020, Bic a ouvert son activité papeterie à des gammes plus diversifiées autour de la notion d’expression créative et digitale, comme les feutres de tatouage éphémères BodyMark et les carnets intelligents Rocketbook. La transaction entre Bic et Inkbox est basée sur un paiement initial de 65 millions de dollars US (57 millions d’euros), puis un paiement différé dont le montant sera déterminé par la croissance de chiffre d’affaires et de rentabilité d’Inkbox. Elle devrait être finalisée à la fin du premier semestre 2022.

Article en lien